Miraï, ma petite sœur

 

À partir de 9 ans

Miraï, ma petite sœur
Animation – Mamoru Hosada – Japon – 2018 – 1 h 38 – VOST/VF
Laisser le temps au temps.
À l’arrivée de sa petite sœur, Kun se sent abandonné par ses parents. Jaloux, il se replie peu à peu sur lui-même et se réfugie au fond du jardin où se trouve un arbre généalo-magique.
Pistes pédagogiques : conte-réalité/relation parents-enfant/jalousie/conflits frère-sœur
Désolé, il n'y a pas de séance prévue pour le moment. Revenez prochainement !

En savoir plus… http://www.mirai-lefilm.com/

Kun, petit garçon de quatre ans, vit une enfance heureuse dans une maison conçue autour d’un arbre, où il passe ses journées à jouer avec le chien de la famille. Tout change le jour où sa maman revient de la maternité avec Miraï, sa petite sœur. Très vite, le bébé monopolise l’attention de ses parents et Kun ne l’accepte pas, enchaînant les colères et allant jusqu’à la frapper avec ses jouets. La situation se dégrade quand le jeune garçon finit par s’en prendre à sa mère, puis à son père devenu père au foyer pendant que sa mère retourne au travail.

Afin de fuir cette petite sœur devenue le centre de la famille, Kun se réfugie au fond de son jardin, où se trouve cet arbre qui est “généalo-magique”. Kun y rencontre un homme étrange, prétendant être le prince de la maison. Cette rencontre deviendra le point de départ d’un voyage dans un monde où il rencontrera tour à tour sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa jeunesse et sa petite sœur adolescente ! Tous vont lui donner diverses leçons de vie pour qu’il accepte enfin Miraï et comprenne qu’une petite sœur, c’est pour la vie… et que vivre en famille peut être difficile parfois mais que les efforts que nous fournissons nous offrent des souvenirs merveilleux !

Miraï, ma petite sœur a obtenu cinq nominations dans divers festivals l’année dernière en France et une cette année aux USA Meilleur film d’animation au Golden Globes 2019

Avant-premières à Mon premier Festival 2018

Prix Art et Essai-CICAE , Prix SACD, Prix Illy, Label Europa Cinema pour Mamoru Hosoda à la Quinzaine des Réalisateurs 2018

Ils ont fait le film

    Miraï, ma petite sœur est le cinquième film de Mamoru Hosoda que nous sélectionnons. En effet, nous avons présenté La traversée du temps en 2008, Summer Wars en 2011, Ame et Yuki en en 2013 et le garçon et la bête en 2017.

Mamoru Hosoda

Depuis que les studios Ghibli ont annoncé l’arrêt de leur productions long métrage, les fans d’animation japonaise cherchaient un réalisateur capables de prendre la relève tant au niveau esthétique qu’au degré de popularité international. Avec La Traversée du Temps, puis Summer War et Ame et Yuki, Hosoda Mamoru se présente comme l’un des cinéastes le plus à même de pouvoir réussir ce pari pourtant difficile.

Certes son travail est fréquemment comparé à celui de Miyazaki, pourtant Hosoda n’a pas la même démarche. Ses œuvres sont souvent plus ancrées dans le monde moderne, et les thèmes abordés utilisent le fantastique pour mettre en avant les valeurs familiale contemporaines propre au Japon. La force de ses films vient qu’il arrive à imaginer un univers extraordinaire pour mieux nous interroger sur l’ordinaire de notre vie. La Traversée du Temps, via le voyage temporel, nous questionne sur le passage de l’adolescence à l’age adulte et ses responsabilités. Dans Summer Wars, le monde d’Oz confronte le virtuel nous liant au monde et les liens envers nos proches. Dans Ame et Yuki, l’évolution des deux enfants hybrides dans ce monde qui leur est différents et dangereux nous pousse à s’interroger sur l’acceptation de soi et l’acceptation de ceux qui sont différents.

Hosoda arrive dans chacun de ses films à faire en sorte que le fantastique s’intègre dans la réalité, et nul doute que Miraï, dans lequel on retrouve les thématiques chères au cinéaste, réussira à nous offrir une belle leçon de vie.

Filmographie de Mamoru Hosoda

2018 : Miraï, ma petite soeur
2016 : Le Garçon et la Bête
2012 : Les Enfants loups, Ame et Yuki
2009 : Summer Wars
2007 : La traversée du temps
2005 : One Piece Movie 6 : Baron Omatsuri and the Secret Island

[collapse]
Ils en parlent

[Pas plus qu’il ne remet en question l’organisation sociale contemporaine, Hosoda ne veut s’interroger sur le passé impérial du Japon. Ce qui l’intéresse ici, c’est la mise en scène de la constitution d’une conscience.]

Le Monde

[Rien de mieux qu’un arbre généalogique magique pour accepter sa place et son identité. Miraï, ma petite sœur est un merveilleux film sur la famille, pour toute la famille.]

Télérama

[Sa filmographie sans faute semble faire la synthèse entre le réalisme intellectuel d’Isao Takahata et la fantasmagorie philosophique de Hayao Miyazaki, chefs de file du genre. ]

A voir à lire

[ Mamoru Hosoda, qui a écrit le scénario, s’avère un traducteur fidèle du monde de l’enfance en évitant toute mièvrerie. En parallèle, les rapports entre père et mère, ceux avec leurs enfants, font vivre de l’intérieur la famille japonaise.]

CultureBox

[« Miraï, ma petite sœur » aborde ce thème délicat, avec un mélange de réalisme et de fantastique, mais sans aucune mièvrerie. ]

Le Parisien

[Loin d’aboutir sur un renfermement du personnage, Hosoda pense cette expérience fondatrice pour le garçonnet comme l’occasion d’une exploration. Miraï est un film d’aventure à part entière, avec son récit épique et son lot de personnages-passeurs.]

Critikat

[collapse]
Bande Annonce et vidéos

 

 

[Nyûsu Show] Miraï, ma petite sœur

MIRAI – Dessin de Mamoru Hosoda

En une minute, Mamoru Hosoda fait un croquis du petit Kun, le héros de son nouveau film, MIRAÏ, MA PETITE SŒUR.
Cannes 2018 – Mamoru Hosoda : “‘Miraï, ma petite sœur’ montre ce que tous les enfants ont vécu”

[collapse]
Documents à télécharger et pistes pédagogiques

  Miraï, ma petite sœur : Dossier de presse (2,0 MiB, 87 hits)

  Miraï, ma petite sœur : Livret d'activité (24,3 MiB, 78 hits)

  Miraï, ma petite sœur : Arbre généalogique (13,1 MiB, 60 hits)

  Miraï, ma petite sœur : Affiche pdf HD (12,2 MiB, 58 hits)

« Miraï, ma petite sœur » expliqué par Mamoru Hosoda

La Grande table culture par Raphaël Bourgois

Le réalisateur japonais Mamoru Hosoda est l’invité de Raphaël Bourgois pour la sortie de son nouveau film d’animation, “Miraï ma petite sœur” (en salles le 26/12/2018). Un voyage dans le temps et dans l’enfance.

[collapse]

Les commentaires sont fermés.