1:54

Print Friendly, PDF & Email
  1 : 54 À partir de 15 ans
Drame – Yani England – Canada – 2017 – 1h46 – VOST
Quelle réponse face au harcèlement ?
Tim, 16 ans, subit depuis 4 ans le harcèlement de ses camarades de classe. Il essaye avec son ami Francis de faire front. Mais comment réagir lorsque les portes se ferment une à une ?
Pistes pédagogiques : Harcèlement scolaire, cyberharcèlement, homophobie, dépassement de soi
En savoir plus…
Pour son premier long métrage, Yan England a choisi de traiter du harcèlement à travers les yeux de ses victimes. Pour cela, il a voulu en montrer ses formes multiples de la petite humiliation aux attaques personnelles à travers les réseaux sociaux.

Ainsi, Tim, 16 ans, subit depuis plusieurs annéesles violences de Jeff et de sa bande. Face à ses harceleurs, Tim tente de réagir de différentes manières. Tout d’abord, cherchant à les ignorer, il se réfugie dans son amitié avec Francis puis il tente de les affronter sur leur propre terrain en trouvant dans le sport, et notamment dans le 800 m, les ressources permettant de canaliser sa colère et de se dépasser. Mais cela ne fait qu’accentuer les attaques. Comment réagir ? Les adultes, par leur bienveillance, sont-ils un secours possible ou doit-il se rapprocher de Jennifer qu’il a rencontrée sur les pistes d’athlétisme ?

Dans ce film, Yan England « voulait qu’on vive ce que [Tim] vit, que l’on ressente son oppression, car tant qu’on ne vit pas le harcèlement, il y a de la difficulté à avoir de la compassion, à comprendre ».

Prix du Valois Magelis (étudiant du pôle image) et du Valois du meilleur acteur pour Antoine-Olivier Pilon au festival du film francophone d’Angoulême 2016

Nomination pour le Valois de diamant (meilleur film) et le Valois du scénario lors du même festival

Nomination au festival international du film d’Aubagne 2017

Public à partir de 15 ans

Ils ont fait le film

Yan England

Originaire de Mont Saint-Hilaire au Québec, Yan England fait ses débuts à la télévision dans la série jeunesse Watatatow où il tient le rôle d’Einstein durant 9 ans. Parallèlement, il coanime l’émission Les débrouillards avec Gregory Charles et Marie-Soleil Tougas puis décroche des rôles dans des séries québécoises, canadiennes et américaines : Ramdam, 15/A, Ent’Cadieux, Headquarters: Warsaw, Buffy contre les vampires, Providence, Minuit, le soir, Yamaska, Trauma, etc.

En août 2010, il a coanimé l’édition 2010 du KARV, l’anti.gala de VRAK.TV en compagnie de Chéli Sauvé-Castonguay. Le 22 avril 2012, il remporte le trophée dans la catégorie émission de jeunesse au Gala Artis.

Au cours de l’année 2011, il tourne le court métrage Henry avec son propre argent afin de financer le film. Toute l’équipe de tournage, incluant les acteurs, ont accepté de travailler bénévolement1. Le 10 janvier 2013, il obtient une nomination aux Oscar dans la catégorie meilleur court métrage de fiction pour son court métrage.

En 2016, il écrit et réalise son premier long métrage 1:54 mettant en vedette Antoine Olivier Pilon, Sophie Nélisse, Lou-Pascal Tremblay, Patrice Godin, Robert Naylor, Anthony Therrien, Guillaume Gauthier, Irdens Exantus, Karl-Antoine Suprice.

Interview du réalisateur Yan England

Antoine-Olivier Pilon

Premiers pas d’acteur en 2009 dans une publicité pour RDS. En 2010, Antoine Olivier décroche le rôle de Frisson dans Frisson des collines, son premier long-métrage.

En 2012, il joue à la télé. Ainsi, on le voit à plusieurs reprises dans les 5e et 6e saisons de Tactik, une série jeunesse de Télé-Québec.

En 2013, il tient le rôle de William, dans Les Argonautes, une autre série jeunesse de Télé-Québec. Il est aussi Clovis dans la nouvelle série de ICI Radio-Canada Télé : Mémoires Vives. Il est, par ailleurs, le garçon martyrisé de College Boy, le vidéoclip choc réalisé par Xavier Dolan pour la chanson du groupe Indochine. Et, au cinéma, interprète Janeau Trudel, le rôle principal du film Les Pee-Wee 3D : L’hiver qui a changé ma vie.

En 2014, on peut le voir à Télé-Québec dans Subito texto où il joue Vincent Beaucage. La même année, il tient le rôle du fils rebelle dans Mommy de Xavier Dolan, film récompensé par le Prix du Jury au Festival de Cannes 2014.

En 2015, Antoine Olivier fait ses premiers pas dans la scénarisation et réalisation en signant le vidéoclip de la chanson Pourquoi tout perdre qui, tout en mettant en vedette le chanteur adolescent Lenni-Kim, traite de la prévention du suicide.

En 2017, il tient toujours le rôle principale de Janeau Trudel dans le film Junior Majeur : La suite des Pee-Wee 3D.

Interview du réalisateur Yan England et de Antoine-Olivier Pilon (Tim) au festival du film francophone d’Angoulème

Interview du réalisateur Yan England et de Lou-Pascal Tremblay (Jeff)

L’équipe du film évoque le thème du harcèlement et du cyber-harcèlement

[collapse]
Bande Annonce et vidéos

Voici un entretien audio avec le réalisateur sur certaines scènes du film 

-7’ : le harcèlement à la cantine

-42’ : la course de 800m et la lutte entre Tim et Jeff

-70’ : le dépassement de soi

-91’ : la musique comme état d’âme de Tim

https://soundcloud.com/user-547562784/154a

Une vidéo de l’interview du réalisateur passée sur France3 sur le site CultureBox de France tv info

https://culturebox.francetvinfo.fr/cinema/sorties/yan-england-realisateur-de-154-le-harcelement-a-l-ecole-c-est-l-omerta-253737

[collapse]
Documents à télécharger et pistes pédagogiques

Les commentaires sont fermés