Breaking away

À partir de 15 ans

Breaking away
Comédie dramatique – Peter Yates – États-Unis – 1979 – 1 h 41 – VOST
Prendre la roue de la vie…
Quatre amis, fils de « tailleurs de pierres » qui ne savent pas ce que sera leur avenir, s’opposent aux fils bien nés de la bourgeoisie qui fréquentent une prestigieuse université.
Pistes pédagogiques : amitié-solidarité/le vélo/liens fils-père/fin des ouvriers/rêver d’un autre pays
26, mars, 201920:30Breaking AwayCinéma TURENNECarte
27, mars, 201919:30Breaking AwayCinéma METROPOLIS Carte
29, mars, 201914:00Breaking awayCinéma METROPOLIS Carte
31, mars, 201919:30Breaking awayCinéma METROPOLIS Carte
2, avril, 201921:30Breaking awayCinéma METROPOLIS Carte
4, avril, 201917:00Breaking awayCinéma METROPOLIS Carte
En savoir plus… http://www.dvdclassik.com/critique/breaking-away-yates

Bloomington, Indiana, peu avant l’élection du Président Reagan. Dave, Cyril, Mike et Moocher sont des fils de “Cutters”, anciens tailleurs de pierre, considérés comme peu fréquentables par les étudiants bourgeois de l’Université d’Indiana, qui s’est installée depuis peu dans cette localité. Ces jeunes viennent de passer le bac, persuadés de n’avoir aucune chance d’être admis à l’université. Ils passent l’été à ne rien faire, à flirter, à se disputer avec des étudiants. Dave a une passion, le vélo, à laquelle il consacre toute son énergie, moyen de courir après un bonheur qu’il juge inaccessible. Il est aussi fana d’Italie et parle sans arrêt italien à la maison au point d’irriter son père, qui essaie de le ramener à la dure réalité de son milieu. La rencontre de ses deux passions sera une course officielle qui le fera affronter ses idoles, les coureurs italiens de l’équipe de Cinzano, qui le décevront profondément. Mais plus tard, il se dépassera avec succès pendant la course qui l’opposera à l’équipe de l’université. Cette victoire doit « s’interpréter comme la relégitimisation d’une plèbe refusant d’être le point aveugle de la société et la réaffirmation d’un Dave acceptant de s’accorder de nouveau avec son histoire ». (Baptiste Roux, Positif)

Oscar, Académy Awards 1980, Meilleur scénario original
Nominations Oscar, Académy Awards 1980, Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur actrice dans un second rôle, Meilleure musique
Golden Globe 1980, Meilleure comédie ou comédie musicale,
Nominations Golden Globe 1980, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario

Ils ont fait le film

Le réalisateur, Peter Yates (Encyclopédie Universalis)

Le cinéaste britannique Peter Yates montra toute la diversité de son talent dans plus d’une vingtaine de longs métrages, allant de Bullitt (1968), thriller interprété par Steve McQueen et devenu célèbre pour sa poursuite en voiture dans les rues de San Francisco, à la comédie de passage à l’âge adulte Breaking Away (1979, La Bande des quatre), marquée par une course cycliste décisive et récompensée par deux nominations aux oscars – meilleur film et meilleur réalisateur –, sans oublier les adaptions de pièces de théâtre, comme The Dresser (1983, L’Habilleur), qui valut à Ronald Harwood un Tony Award et offrira à Peter Yates deux nouvelles nominations aux oscars.
Peter James Yates naît le 24 juillet 1929 à Aldershot, dans le Hampshire. Formé à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, il commence sa carrière au cinéma en tant qu’assistant réalisateur, notamment pour The Guns of Navarone(1961, Les Canons de Navarone) de Jack Lee Thompson et A Taste of Honey (1961, Un goût de miel) de Tony Richardson. Il fait ses véritables débuts de réalisateur avec la comédie musicale Summer Holiday (1963, Vacances d’été), qui retrace le parcours du chanteur pop britannique Cliff Richard. Parmi la filmographie de Peter Yates, citons également la romance anticonformiste John and Mary (1969, John et Mary) avec Dustin Hoffman et Mia Farrow, le film de guerre Murphy’s War (1971, La Guerre de Murphy) avec Philippe Noiret et Peter O’Toole, le film de gangsters The Friends of Eddie Coyle (1973, Les Copains d’Eddie Coyle) avec Robert Mitchum, le film d’action The Deep (1977, Les Grands Fonds) et le thriller Eyewitness (1981, L’Œil du témoin). À la fin de sa vie, Peter Yates signe deux adaptations télévisées, Don Quixote (2000) et A Separate Peace (2004), tirée du roman éponyme de l’Américain John Knowles (traduit en français sous le titre Une paix séparée). Il meurt quelques années plus tard, le 9 janvier 2011, à Londres.

Retour sur la vie de Peter Yates sur le site : https://www.avoir-alire.com/peter-yates-bullitt-avant-tout

Le scénariste, Steve Tesich (wikipedia.org)

Steve Tesich, né Stojan Tešić (en serbe : Стојан Тешић, prononcé Tesch-itch) le 29 septembre 1942 à Užice, en Yougoslavie (actuelle Serbie) et mort le 1er juillet 1996 à Sydney au Canada, est un scénariste, dramaturge et romancier serbo-américain. Il a remporté l’Academy Award du Meilleur Scénario Original en 1979 pour le film La Bande des quatre (Breaking Away). Son roman Karoo paraît de façon posthume en 1998, deux ans après son décès, et est publié en version française en 2012. […]
Il est élevé par sa mère et ses sœurs dans sa patrie, tandis que son père, un soldat rebelle qui s’est opposé au régime communiste du maréchal Tito, s’est réfugié en Angleterre. En 1957, la famille émigre aux États-Unis et l’adolescent de 14 ans se retrouve dans l’Indiana, dans la banlieue est de Chicago, ne parlant pas un mot d’anglais. Il apprend rapidement et, après le lycée, obtient une bourse de lutteur à l’université de l’Indiana mais il se reconvertit au cyclisme après avoir découvert ce sport. À l’université, Tesich obtient un master de littérature russe et commence son doctorat à l’université Columbia. Lorsqu’il découvre qu’il est doué pour l’écriture, Tesich abandonne son doctorat pour devenir dramaturge. […]
Il est coureur suppléant dans l’équipe des Phi Kappa Psi, en 1962, lors de la course cycliste Little 500 (ou « Little five »). Son coéquipier, Dave Blase, court 139 des 200 tours et mène son équipe à la victoire, en franchissant la ligne d’arrivée en tête. Ils se lient d’amitié par la suite. Dave Blase est le modèle du personnage principal dans le scénario récompensé en 1979 : La Bande des quatre (Breaking Away).

[collapse]
Bande Annonce et vidéos

[collapse]
Documents à télécharger et pistes pédagogiques

  Breaking away : Dossier de presse (7,7 MiB, 9 hits)

[collapse]

Les commentaires sont fermés.