Journée documentaire

Print Friendly, PDF & Email

Journée documentaire

Metropolis : lundi 19 février, à 14 h et 19 h 30

Un jour ça ira

Stan et Édouard Zambeaux France 2018 1 h 30 VF

Et si le beau était un moyen d’insertion ?

« Je transporte ma vie en valise. Mais comme c’est lourd de déménager, j’ai appris à vivre léger. C’est ça être un serial déménageur. » (Jibi). Jibi et Ange, deux adolescents à la rue, se retrouvent dans un centre d’hébergement d’urgence. Au cœur de l’Archipel qui les protège du pire, ils affrontent des vents mauvais, des vents contraires, mais ils cherchent sans relâche le souffle d’air qui les emmènera ailleurs. Et c’est avec l’écriture et le chant qu’ils s’envolent… À l’Archipel le monde entier se croise, s’abrite et souvent fraternise… Bienvenue dans la ZEP : Zone d’Expression Prioritaire !

En 2012, l’association Aurore, qui s’occupe notamment de la prise en charge des familles à la rue, adultes et mineurs isolés, se voyait confier l’occupation temporaire d’un immense bâtiment situé rue Saint-Pétersbourg (Paris 8e). Des locaux, dont une ancienne chapelle qui étaient restés vides après le départ de l’Institut National de la Propriété Industrielle. Grâce à cette mise à disposition, Aurore a pu ouvrir dès 2012 un nouveau centre d’hébergement d’urgence comptant plus de 200 places. Deux ans plus tard, une expérience innovante prônant des valeurs d’humanisme et de mixité sociale voyait le jour au sein de ces mêmes locaux de la rue Saint-Pétersbourg : L’Archipel d’Aurore, un ensemble d’activités solidaires, imaginé par Aurore pour soutenir directement ou indirectement le fonctionnement et la mission de l’activité d’hébergement en apportant à son public et au quartier des opportunités d’ouverture et de rencontres : concerts, expositions, ateliers d’écritures… Les locaux ont fermé en juillet 2016.

Le film est soutenu par l’UNICEF.

Le film est diffusé en avant-première dans le cadre du festival.

Public : à partir de 12 ans

Dossier CNC – ÇA IRA UN JOUR

Les commentaires sont fermés