De toutes mes forces

Print Friendly, PDF & Email
 

DE TOUTES MES FORCES À Partir de 14 ans
Drame – Chad Chenouga – France – 2017 – 1h38 – VF
La force de continuer.
Suite à un évènement dramatique qui marquera à jamais son existence, Nassim, tel un funambule,
oscille entre son ancienne et sa nouvelle vie. Pourra-t-il maintenir ce fragile équilibre ?
Pistes pédagogiques : Le deuil, l’adolescence, foyer d’hébergement, relation mère-fils, la culpabilité
En savoir plus…

Nassim, seize ans, est élève en première dans un grand lycée parisien. Il veille sur sa mère, toxicomane et célibataire, totalement dépendante de lui. Il cache à son entourage la dure réalité de sa vie.

De retour d’un week-end de détente avec ses amis, il découvre sa mère décédée. Suite à l’enterrement et parce qu’un différend le tient à l’écart de sa famille, Nassim va être placé dans un foyer d’accueil de banlieue. Il est pris en étau entre la violence explosive et la misère sociale d’une part, et sa vie au lycée avec ses camarades auxquels il tente de donner le change. L’équilibre devient de plus en plus difficile à maintenir.

Cependant, malgré son refus de s’intégrer dans ce foyer, il va peu à peu nouer des liens, tant avec les résidents qu’avec les encadrants. Au fil du temps, il comprend que ce monde qui l’attire n’est pas aussi idéal qu’il le pense et que celui qu’il rejette n’est pas aussi sombre qu’il l’avait imaginé.

Nassim saura t-il surmonter les épreuves qu’il traverse et trouver sa place dans la société ?

Au Festival 2 Cinéma de Valenciennes 2017 :

Prix de la critique, longs métrages

Prix de la meilleure interprétation masculine pour Khaled Alouach

Prix des étudiants, longs métrages

Public à partir de 14 ans

Ils ont fait le film

Chad Chenouga est comédien, réalisateur et scénariste.

Pour « De toutes mes forces » il réalise un film en miroir avec sa propre vie, racontant l’itinéraire d’un adolescent placé à la DASS qui navigue entre ses deux vies, celle au foyer et celle à l’extérieur. Au-delà du drame, le film esquisse une grande variété de couleurs et fait écho à l’adolescence du réalisateur.

« Je parle du fait que j’ai été moi-même placé mais j’essaie de parler des conditions des ados d’aujourd’hui, ça a beaucoup changé par rapport à mon époque où les foyers n’étaient pas mixtes, où les conditions d’accueil étaient moins dures, aujourd’hui c’est plus drastique, à 18 ans vous n’êtes plus pris en charge. ll y a certes de la vitalité dans les foyers mais l’avenir des ados placés est de plus en plus incertain du fait de la crise économique… »

(Extraits d’une interview du 3 mai 2017 sur France Culture)

En plus de notre travail d’auteurs, Christine Paillard, scénariste, et moi-même travaillons régulièrement avec des apprentis acteurs, au cours Florent entre autre. Avec Khaled, nous avons procédé par étapes. Nous avons privilégié un travail sur la détente, l’écoute et ses émotions. Nous lui avons raconté l’histoire en nourrissant son imaginaire. Christine a fait un certain nombre de séances spécifiques très utiles pour lui apprendre à faire sortir ses émotions. Il est talentueux.

Nous avons aussi écrit des scènes pour l’atelier préparatoire. Certaines d’ailleurs sont finalement dans le scénario, comme le passage où il explique à un camarade le mot « subterfuge ». On y voit à la fois son goût des mots et son propre art du subterfuge…

Le compositeur de la musique du film, Thylacine, a 24 ans, il est à peine plus âgé que les acteurs pourtant il est d’une grande maturité. C’est sa première composition musicale pour le cinéma.

Je voulais inscrire le film dans un univers musical contemporain. Je me suis donc tourné vers la musique électronique. J’ai découvert après que nous ayons commencé à travailler que Thylacine tournait à travers le monde. Thylacine cherche, expérimente, crée des ponts entre l’électro et des sons plus classiques (comme celui du banjo dans le thème de De toutes mes forces).

Etant moi-même très sensible à la musique et ayant composé plusieurs musiques de mes films, je souhaitais cette fois-ci laisser libre cours à la créativité du compositeur.

[collapse]
Ils en parlent

De toutes mes forces

 

Personne, dans son lycée huppé, ne doit savoir. Que sa mère, malade, droguée, est morte. Qu’il a été placé dans un foyer. Nessim triche, ment, bien décidé — mais en vain — à ce que ses deux vies ne se croisent jamais… Le titre est plat. Le film est son contraire. Dur, ardent, mené par son réalisateur (remarqué avec son premier long métrage, 17, rue Bleue) avec un sens étonnant du rythme et de l’authenticité. L’originalité du scénario tient à son héros (Khaled Alouach), qui, rien que par son physique, évoque un personnage à la Balzac. A l’inverse de tant d’autres ados dans le cinéma actuel, Nessim ne méprise pas la bourgeoisie : c’est un petit dandy qui veut en faire partie, au contraire. Il aimerait, tel un mini-Rastignac qui s’ignorerait, quitter son milieu et s’élever dans l’échelle sociale. Tout comme Zawady (Jisca Kalvanda, vue dans Divines), qui, elle, bosse vraiment dur pour devenir médecin. Le réalisateur n’idéalise jamais leur parcours. Il en montre, au contraire, les difficultés et, souvent, les échecs qui les laissent amers, en proie à une révolte compréhensible. Et c’est avec une infinie tendresse qu’il détaille leurs failles : la culpabilité de Nessim, surtout, devant cette mère morte dont il avait honte, mais dont il ne cesse d’écouter sur son portable le dernier message téléphonique…

Plane sur ce film subtil la présence lumineuse et bienveillante de Yolande Moreau, la directrice du foyer. Beau personnage qui fait ce qu’elle peut sans jamais baisser les bras. « Si t’étais moins jeune et moins con, je t’épouserais ! » dit-elle à Nessim, qu’elle cherche, sans y parvenir totalement, à sauver de lui-même. — P.M. (Télérama)

Autres critiques :

https://www.critikat.com/actualite-cine/critique/de-toutes-forces/

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/05/02/de-toutes-mes-forces-chad-chenouga-donne-libre-cours-a-sa-colere-bleue_5120743_3476.html

http://africultures.com/de-toutes-forces-de-chad-chenouga-14080/

Liens film :

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=251816.html

http://www.advitamdistribution.com/films/de-toutes-mes-forces/

[collapse]
Bande Annonce et vidéos

[collapse]

Les commentaires sont fermés